Slow fashion – Chantier volontaire dans la laine et les pommes, du 9 au 11 novembre 2018 à Pétigny.

Serendipity, JAVVA, Christian & les brebis avons le plaisir de vous inviter à leur prochaine action locale laineuse et fruitée, le weekend du 09 au 11 novembre 2018,  à Pétigny !

La 2è action locale de Serendipity fût un succès, après tous ces efforts, nous avons terminé de trier près de la moitié des toisons. Un travail de titan qui n’aurait jamais pu être réalisé sans l’aide précieuse des volontaires et amis présents qui ont étés particulièrement minutieux et le soutien du centre culturel de Pont-à-Celles qui nous a accueillis.

DSCF1925-30pctDSCF1918-30pct

Un grand Merci à Morgane, Pascal, Pauline, Noémie, Maryam, Luca, Quentin, Eva et à Nicolas Monfort qui nous a même capturé de belles séquences vidéo que vous découvrirez prochainement…

Un weekend où l’on aura pu tisser des liens forts, refaire le monde, imaginer des alternatives et rêver de collaborations…  Hasard, l’un des volontaires travaille justement en Afrique dans l’exportation de vêtements et il est reparti avec pleins d’idées et d’envies pour améliorer la situation, prochaine de ses destinations ? L’inde…

DSCF1912-30pct

En échange de leur aide, j’ai proposé aux participants d’apprendre à coudre afin de réparer leurs vêtements ou de créer de petits accessoires… et nous avons abordé les différents textiles existants, leurs impactes sur l’environnement ou leur intérêt et des solutions concrètes pour consommer différemment ont pu être abordées. Tellement de chose à échanger et à apprendre en si peu de temps que nous avons décidé d’allonger le prochain weekend en le démarrant vendredi soir.

Encore de belles rencontres et, quel plaisir de voir des personnes maîtriser du fil et des aiguilles de couture en moins d’une heure… les sourires, le sourire jusqu’aux oreilles et le regard reconnaissant de Maryam à la fin du chantier, tout ça, ça marque à jamais et ça donne envie de continuer à faire de la sensibilisation. : )

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais à quoi va servir toute cette laine ?

Je dois commencer à radote un peu mais…

En un mot : relocaliser. Et donc la faire filer localement. L’idée, c’est de lancer une marque de vêtements en circuit-court, avec un impact le p

Eh mais,

lus minime possible sur l’environnement, des pièces 100% naturelles, solides, confortables et une des prochaines étapes sera de faire transformer en filature les toisons que j’ai collecté auprès d’éleveurs ou particuliers partageant mes valeurs et mon respect pour les animaux.

20180902_110920

Avoir des toisons sans déchets végétaux permettra de les faire filer dans une filature locale et écologique, qui n’utilise qu’un savon naturel biodégradable pour laver ses laines et n’utilise donc rien pour dissoudre les éléments végétaux qui s’y trouvent. Une fois que j’aurais pu transformer les laines en fil ou en feutre, je pourrais alors passer à la phase tests des vêtements en réalisant des prototypes tissés ou tricotés. Je testerai alors leur solidité, confort, application, etc.

Bon, j’ai quand même déjà finis mes tests d’échantillonnages tissés, reste plus qu’à tricoter 😉  Plus qu’à ?  Euhmmm…

20180902_121429

Un chantier laineux et fruité ?

Comme précédemment, l’idée est d’une part de préparer la laine de moutons rustiques à être filée et d’autre part de donner des outils aux participants afin qu’ils comprennent comment sont fait leurs vêtements, d’où ils proviennent, leurs impactes, bref de mieux les choisir et de réfléchir ensemble aux possibles. Mais également, de leur apprendre la couture de base afin qu’ils puissent réparer leurs vêtements où créer de petits objets; trousse, plumier, sac à vrac, etc.

Appel day !

Meeehh, cette fois-ci, on a décidé de vous montrer l’envers du décor et les liens qu’il peut y avoir entre de l’habillement et de l’alimentation ( saine et en circuit-court). Ce que l’on peut faire à notre échelle en Belgique pour être plus autonome, mais aussi les débouchées qu’il y a dans le secteur.

Et comme notre ami Christian utilise ses moutons pour gérer ses terrains et ses vergers, on aimerait vous montrer comment transformer les pommes en délicieux jus, les préserver et de vous parler de l’intérêt de maintenir des pâturages avec des moutons rustiques. On vous parlera des différente variétés de pommiers, on vous fera déguster différentes préparation à base de pomme, etc. C’est que notre ami est aussi guide nature et il vous fera découvrir sa passion.

Vous serez donc en contact avec les moutons et pourrez apprendre à faire du jus de pomme dans un cadre verdoyant (récompense à la clé pour votre participation) en plus de votre participation au chantier laine. Évidemment, les jus de pommes sont réalisés à usage privé et pas à but commercial. Beh wi !

20180902_113822

Personnellement, j’ai participé à mon premier AppelDay (Journée de la pomme) en 2014 et j’ai vraiment hâte de pouvoir à nouveau y participer. Les jus de pommes extraits de tant de variétés de pommes différentes sont de loin les meilleurs et les moins acide. Miam!

On vous attends nombreux pour cette prochaine action locale et pour en savoir plus sur le volontariat et les actions locales (chantier weekend de volontaire), je vous invite à consulter le site web de JAVVA.

Programme du weekend

Téléchargez le programme complet et les informations pratiques.

Infos pratiques

  • Repas bio, végétarien et fait maison offerts sauf le repas de samedi midi, on fait une auberge espagnole et on vous demande d’apporter un plat à partager pour 4 à 6 pers.
  • Apportez des pantoufles et des bottes pour ne pas salir l’intérieur.
  • Logement dans une salle commune, apportez votre matelas, votre coussin et votre sac de couchage. Possibilité de planter votre tente dehors si vous voulez votre intimité, la température à cette période de l’année est en moyenne de 6 degrés.
  • Covoiturages organisés à partir de la gare de Couvin et vers Charleroi-Bruxelles le vendredi et le dimanche.
  • Inscription obligatoire et gratuite via ce formulaire.

Plus d’infos sur la page de l’événement JAVVA ou en contactant Amandine de JAVVA : education@javva.org

20180902_121829

Donner un coup de main supplémentaire

Pour ceux qui veulent s’impliquer plus ou autrement voilà comment vous pourriez être utile :

  • Javva cherche un facilitateur/animateur de chantier pour coordonner le chantier.
  • Si vous aimez cuisiner, un renfort cuisine serait top, tous les aliments vous seront fournis et c’est tout bio et locale.
  • Prendre en charge le « catering » pendant le week-end (préparer le thé et le café, réchauffer les plats, etc. )
  • Faire de bel photo pro(pre) pendant le chantier, j’ai un bon appareil photo mais évidemment pas le temps de prendre de belles photos pendant le chantier.

Avec le soutien de JAVVA

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s